Rues réservées au jeu

 

Qu’est-ce qu’une rue réservée au jeu ?

Une rue réservée au jeu est une rue ou portion de rue fermée temporairement à la circulation motorisée, et où les enfants et les adultes peuvent occuper toute la largeur de la voirie pour jouer.

La rue réservée au jeu permet aux riverains, enfants comme adultes, de se réapproprier l’espace public en offrant ponctuellement un espace supplémentaire de jeu, de rencontre et de détente. La mise en place d’une rue réservée au jeu est donc une opportunité pour développer davantage de cohésion sociale entre voisins.

Règles d’usage

Les règles d’usage d’une rue réservée au jeu sont mentionnées à l'article 2.36 et 22 septies du Code de la Route « Circulation dans les rues réservées au jeu »

Dans une rue réservée au jeu :

  • Seuls les habitants de la rue ou ceux possédant un garage dans ladite rue, ainsi que les services de secours, peuvent accéder à la rue avec leur véhicule (auto, vélo, trottinette,…), à l’allure du pas ;
  • Les conducteurs doivent céder le passage aux piétons qui jouent, leur céder la priorité et au besoin s’arrêter ;
  • Les conducteurs ne peuvent pas mettre en danger les piétons qui jouent ni les gêner. Ils doivent en outre redoubler de prudence en présence d’enfants.
  • Les cyclistes doivent descendre de leur bicyclette si nécessaire.


Pendant les heures où la voie publique est signalée comme réservée au jeu, des barrières avec un panneau C3 – accès interdit – et un panneau additionnel « rue réservée au jeu » sont installées pour délimiter la zone. Les heures durant lesquelles la rue est fermée à la circulation sont indiquées sur le panneau additionnel.

Une infrastructure de jeux peut être installée dans la rue durant les heures de fermeture (château gonflable, table de ping pong, etc.). Néanmoins, celle-ci ne doit pas gêner la circulation des véhicules autorisés.

Quelles sont les conditions pour mettre en place une rue réservée au jeu ?

La demande doit remplir les conditions suivantes :

  • La rue fait partie du réseau auto quartier du plan Good Move ;
  • La fonction résidentielle est prédominante (peu/pas de commerces dans la rue) ;
  • La rue ne peut pas être desservie par un service de transport en commun ;
  • L'accessibilité des rues avoisinantes ne doit pas être compromise. Il doit être possible d'assurer un flux de circulation normal autour de la rue réservée au jeu.


Une rue ne doit pas être nécessairement fermée en entier, une partie de la rue peut être utilisée comme rue de jeu, par exemple lorsqu'il s'agit de longues rues ou de rues avec de nombreux carrefours.

  • Au moins trois habitants, dénommés « parrain/marraine » ci-après, seront responsables de la rue réservée au jeu.
     

Comment mettre en place une rue réservée au jeu dans votre rue ?

Le projet doit être parrainé par au moins trois riverain.ne.s dénommés « parrains » ou « marraines ». Ceux-ci doivent habiter dans la rue, ou le tronçon de rue, pour laquelle le projet est introduit. Pour la mise en place et le bon fonctionnement d’une rue réservée au jeu, les « parrains/marraines » s’engagent à :

 

Des questions ? Contactez le service Mobilité : mobilite@forest.brussels ou au 02 370 22 24

Imprimer